Comprendre les problèmes pour mieux les résoudre.

La consultation avec un comportementaliste se déroule en deux étapes:

1) Par téléphone de préférence (je suis encore en zone blanche avec des problèmes de connexion internet), vous m'exposez brièvement le problème auquel vous êtes confronté.

Nous prévoyons un rendez-vous pour une consultation d'environ deux heures à votre domicile afin que je puisse observer la situation dans sa globalité : l'environnement du chien, son attitude ,ses réactions.

Il est fondamental de prendre en compte les besoins du chien, ses émotions, ses réactions et les vôtres.Je vous aiderai à observer les nombreux signaux qu'il envoie pour communiquer avec vous. Ses postures corporelles sont riches, précises mais elles sont parfois méconnues et trop souvent mal interprétées.

Au cours de cette rencontre, il est important que le dialogue s'établisse car tout ce que vous aurez à me dire sera essentiel. Cela me permettra d'établir un diagnostic. Nous élaborerons ensemble les modifications nécessaires que vous pourrez mettre en œuvre pendant une quinzaine de jours. Ceci permettra d'améliorer de façon significative la situation.

Un suivi téléphonique s'avère toujours utile durant cette période.

 

 

 

2) Après ce délai de mise en pratique, une nouvelle rencontre est importante pour faire le point sur l'évolution de la situation et la qualité de la relation.

Les conseils donnés lors du premier rendez-vous auront changé votre façon d'analyser les réactions de votre chien. Ils vous guideront vers plus de compréhension et supprimeront les erreurs d'interprétation.

Il est toujours possible de trouver des explications quant aux problèmes d'agressivité, de destruction, de malpropreté ou de peur.

C'est souvent une observation bienveillante et une constante cohérence qui donne au chien la possibilité de fournir de meilleures réponses.

Il ne faut pas penser que nos chiens pensent ce que nous pensons...

 

"...Pour bien apprécier un chien, il ne faut pas s'entêter à le rendre semi-humain. Il faut plutôt envisager la possibilité de devenir nous-mêmes semi-canin..."

Edward Hoagland

PAGE5HEADER
P3060020
P3050008
P2060009
gh

www.ecolecanineaquitaine.com

Marie-Laurence Vallet